Intégration des filières agricoles en République Démocratique du Congo (RDC)

cassava

Des populations entières de certains bassins de production en RDC peuvent sortir de la pauvreté en moins de quatre ans uniquement par une bonne gestion de l’après récolte intégrée dans les « chaines de valeur » de la filière, encadrée par une structure neutre ayant l’appui des pouvoirs publics.

Au Congo, juste avec une bonne gestion de l’après-récolte limitant le gaspillage à ce niveau, 40% de plus de nourritures atteindront les assiettes. C’est le moyen le plus efficace de réduire la faim en ville et la pauvreté dans les milieux ruraux.

iND-ONG (Initiatives pour le Développement), comme partenaire neutre (ONGD) se présentent  en intégrateur des chaines de valeur des filières stratégiques. L’intégration horizontale des organisations des producteurs (“paysans”) augmente leurs capacités et rend possible la modernisation de leurs procédés.

L’intégration verticale des acteurs par chaines de valeur met en évidence les opportunités, stimule l’inventivité, favorise l’éclosion de l’agribusiness contrôlé par la base et attirent l’investissement. Les retombés sont multiples: spécialisation des ressources humaines, l’application efficiente des méthodes biologiques de production, la conservation, la transformation et distribution des produits variées selon les besoins des consommateurs.

Write a comment