?

Intégration des filières agricoles en République Démocratique du Congo (RDC)

Des populations entières de certains bassins de production en RDC peuvent sortir de la pauvreté en moins de quatre ans uniquement par une bonne gestion de l’après récolte intégrée dans les « chaines de valeur » de la filière, encadrée par une structure neutre ayant l’appui des pouvoirs publics.

Au Congo, juste avec une bonne gestion de l’après-récolte limitant le gaspillage à ce niveau, 40% de plus de nourritures atteindront les assiettes. C’est le moyen le plus efficace de réduire la faim en ville et la pauvreté dans les milieux ruraux.

iND-ONG (Initiatives pour le Développement), comme partenaire neutre (ONGD) se présentent  en intégrateur des chaines de valeur des filières stratégiques. L’intégration horizontale des organisations des producteurs (“paysans”) augmente leurs capacités et rend possible la modernisation de leurs procédés.

L’intégration verticale des acteurs par chaines de valeur met en évidence les opportunités, stimule l’inventivité, favorise l’éclosion de l’agribusiness contrôlé par la base et attirent l’investissement. Les retombés sont multiples: spécialisation des ressources humaines, l’application efficiente des méthodes biologiques de production, la conservation, la transformation et distribution des produits variées selon les besoins des consommateurs.

Cyrille O. Lungudi, Président du CA, IND-ONG, Ottawa, Août 2013

LukulaPROBLEMATIQUE DE LA PAUVRETÉ EN RDC

En RDC, sept ménages sur dix sont pauvres avec une disparité entre milieu rural – où environ huit ménages sur dix sont pauvres – et milieu urbain – où moins de sept ménages sur dix sont pauvres – L’alimentation représente 62,3% des dépenses totales des ménages congolais…

Suivant, la structure des dépenses des ménages congolais, un ménage représentatif pauvre de la RDC, mettra en moyenne au minimum 3,5 ans pour sortir de sa situation de pauvreté s’il enregistre un accroissement annuel moyen de 20% de ses dépenses, toute chose égale par ailleurs.

Sustainable Development Goals

Sustainable Development Goals

(Source : Document de la Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté – DSCRP 2, page 19)

Conjuguer agriculture durable et agro-business

L’ONGD « INITIATIVES POUR LE DEVELOPPEMENT », (iNDONG) se fixe les objectifs stratégiques inspirés des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) de l’organisation des Nations Unies. Ils sont optimisés, dans le cadre des plans nationaux et provinciaux de développement rural, afin que leur poursuite se fasse de façon opportune, grâce à diverses « initiatives » (IND) autour des communautés cibles. L’approche holistique tient compte des réalités et des perceptions des bénéficiaires, dans la coordination et la hiérarchisation des « initiatives » à conjuguer

Plus de 70% de la population congolaise a accès à une terre fertile et pratique des activités de production agro-pastorale. Pour atteindre les objectifs de l’ONGD, “Initiatives pour le Développement”

a) appuie les initiatives communautaires de promotion socio-économique ;

b) rassemble les associations, regroupements et organismes qui contribuent au développement  socio-économique des populations, à l’éducation des citoyennes et des citoyens de façon directe ou indirecte  sans porter atteinte à leur autonomie propre;

c) met en synergie les efforts des organismes membres, les représente ou appuie leur coopération avec les organismes et institutions publiques dans la mesure ou cela s’intègre dans la poursuite des plans stratégiques par l’ONGD « INITIATIVES POUR LE DEVELOPPEMENT », (iNDONG).

d) fait la promotion d’échanges des biens et services entre les membres, contribue à la spécialisation de ceux-ci dans les domaines ou ils excellent, promeut la création de richesses individuelles et collectives afin de pouvoir dispenser des services sociaux aux membres et à la communauté (en d’autres termes : « conjuguer êtres et avoirs »).

e) iNDONG transcrit les politiques générales nationales, en opportunités concrètes  au niveau locale de façon  à pouvoir être saisies par les communautés.

« INITIATIVES POUR LE DEVELOPPEMENT » (iNDONG) se donne l’objet de fournir des services d’appui à l’intégration et la coordination des filières des productions agroalimentaires.

Si les opportunités sont présentées dans le cadre de la chaine de valeurs, le lobbying est plus aisé. Il devient plus facile de susciter dans les communautés et autour de ces celles-ci, des « initiatives de développement » : la création des entreprises de fourniture d’intrants et de la transformation, l’ attraction des investissements dans l’agribusiness, la stimulation de la production, la multiplication des offres de produits alimentaires de meilleure qualité.

Dans le contexte de la RDC, l’ONGD entend travailler étroitement avec les services gouvernementaux dans des fonctions favorisant le climat d’affaires comme l’amélioration des infrastructures rurales, la mécanisation agricole, la vulgarisation, l’introduction des normes de qualités, les systèmes de traçabilités, les programmes pour la réduction de la pauvreté et de la faim.

Nos fonctions intrinsèques restent: l’intégration horizontale et verticale des acteurs d’une filière pour augmenter leurs capacités, faciliter l’accès au marché et au financement, tenir compte de la rétroaction des consommateurs sur la qualité des produits offerts, le lobbying, les services spécialisés.

Idee5

Le développement des chaines de valeur agricole

Seule une stratégie globale orientée sur la croissance des secteurs agricoles et non-agricoles, s’appuyant sur le développement des chaines de valeur au sein de chaque filière, est susceptible de réaliser les résultats escomptés d’ici l’horizon 2020. C’est la raison pour laquelle le plan National d’Investissement Agricole (PNIA) est de portée globale et les programmes qui en découlent sont en interrelation et convergent tous vers le même objectif.

(PNIA, 4.1 Justification et objectifs).

L’agrobusiness et la gestion de l’après-récolte

Augmenter la productivité et l’efficacité de l’agriculture dans les pays en voie de développement
est une bonne chose”, disaient il y a quelques années, un groupe d’experts agricoles
Internationaux, “ mais il est tout aussi important d’améliorer la gestion du secteur après récolte pour réduire les pertes qui peuvent en résulter en l’absence d’une gestion sérieuse de l’après récolte “.

Semez aussi la connaissance, récoltez aussi les données

Le marché global du chocolat est de 110 milliards de $. Et celui du cacao, matière première essentielle pour sa fabrication produite essentiellement par les paysans africains? Moins de  2 milliard de $. Vous avez bien lu.

Le know-how génère donc plus de valeur que la matière première. Semons aussi le know-how en bas de la pyramide (BoP),  récoltons aussi beaucoup de données, Il deviendra possible d’équilibrer la création de valeur le long de chaîne de valeur pour une croissance inclusive. La “rupture” avec le modèle actuel est inévitable. La Technologie de Rupture (vers la quatrième révolution industrielle du 21è siècle) qui réussira cet exploit à terme est disponible.
Plateforme Pixel et Byte Canada

App INDONG (Pixel et Byte)

OSM training Kinshasa

(Kinshasa, RDC Nov. 2015 ) Un Officier de Service Mobile (OSM) en formation par un cadre de Pixel &Byte Canada venu de Montréal.

 

 

Pixelisation de la RDC

La RDC, le prochain Brésil dans le développement de l'agribusiness par l'intégration de la chaine de valeur. Et l'aventure commence ici! Maintenant!
Ici le Congo de demain est inventé. Nous sommes occupés à “pixeliser” la RDC en terme de divisions administratives. Du Pays au Paysan, dans une seule base de données comprenant les Provinces, Territoires, Secteurs, Groupements et les Villages. Participez à l’incubation du Congo de demain dans lequel le Numérique au service de l’Agriculture va piloter la première vraie transformation sociale au coeur de l’Afrique.”

 

 

Gardons le contact! Choisis ta plateforme!